Pour cette première rencontre de l’année, les membres du Collectif ont eu le privilège d’être conviés à découvrir un lieu bien connu des amateurs de musique à Nantes : Trempolino.

 

Logée dans un ancien bunker, Trempolino est une salle de concert qui fait la part belle aux jeunes talents. Avec une affinité historique pour le rock mais également une ouverture sur l’électro, Trempolino propose 2 à 3 fois par semaine des concerts entièrement gratuits permettant de découvrir des étoiles montantes.

 

Idéalement situé en plein coeur du Quartier de la Création près des Nefs de l’Île de Nantes, impossible de passer à côté de Trempolino et de son architecture si atypique, son fameux tag et surtout… son bus perché à l’étage (nous y reviendrons plus bas 😉 ).

 

Ce vendredi-là, c’est Amandine (responsable communication pour Trempolino) qui nous accueille avec sourire et dynamisme.

 

Son objectif : nous faire découvrir l’histoire du lieu et nous permettre de participer à la soirée spéciale célébrant les 10 ans de la société de production V.I.A.

Au programme : concerts live de Jaune et Després puis DJ sets d’Inuït et Lenparrot.

 

C’est parti pour la visite guidée !

 

Nous débutons cette soirée au son des musiciens et du staff effectuant les dernières balances avant l’arrivée des premiers fêtards. Nous commençons tout d’abord par la salle principale au plafond de laquelle est suspendue une multitude de parapluies.

 

Il n’est pas question de design ici mais plutôt d’acoustique et d’absorption du son. En tous cas, nous nous sommes tous accordés sur la photogénie de ce plafond. 😀

plafond de la salle de concert trempolino à nantes

La salle accueille également des expositions temporaires gravitant autour des groupes qui s’y produisent. Un exemple ici avec des créas réalisées pour les artistes de la soirée.

Nous poursuivons avec la découverte des salles d’enregistrement à l’étage car Trempolino, ce ne sont pas que des lives ! Pour la majeure partie d’entre nous, c’est la première fois que nous découvrons l’arrière passionnant du décor.

 

Nous apprenons que les salles peuvent être louées à la journée ou plus à un prix très démocratique permettant à un grand nombre d’artistes d’accéder à ce qui semble être un privilège.salle d’enregistrement à trempolino à nantes

 

Hors de question de visiter Trempolino sans faire un petit coucou au bus hissé à l’étage et semblant sur le point de s’effondrer. Qu’elle ne fut pas notre surprise de découvrir que ce bus est également une salle de formation au son, équipée de postes informatiques, chauffée. En bref, une pièce à part entière du lieu !

bus suspendu de trempolino à nantes

Nous clôturons cette soirée riche en découvertes avec les concerts et DJ sets tant attendus. Croyez bien que faire la fête dans un bunker, c’est assez unique !

 

Merci encore à toute l’équipe de Trempolino pour ce très bel accueil et rendez-vous le mois prochain pour une escapade d’un tout autre genre. Un indice : Do It Yourself. 😉salle de concert trempolino à nantes

Article et photos par Emilie du blog de bonnes adresses culinaires nantaises Rising Sun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *